Une partie de notre système nerveux fonctionne en dehors de notre volonté, c’est le système nerveux autonome. C’est lui qui gère les fonctions réflexes du corps et les réactions de notre corps aux stimuli externes.
Il fonctionne de deux façons : soit il se ferme, c’est la fonction sympathique ;
soit il s’adapte, c’est la fonction parasympathique.
C’est cette première fonction, sympathique, qui permet de mettre en route les défenses de notre corps face aux agressions extérieures. Quand la situation a été analysée et acceptée comme sans danger c’est la fonction parasympathique qui prend le relais et toutes les fonctions du corps sont normales.

Or nous sommes de plus en plus confrontés à un environnement qui nous agresse de jour comme de nuit, tels que bruits, vibrations, lumières artificielles, pollution en tout genre… Tout ceci génère du stress physique et psychique. Pour se défendre le corps lutte contre ce stress de la même manière qu’il lutte contre les microbes.
Sa principale défense est le système nerveux orthosympathique qui lui permet de se fermer complètement en attendant de pouvoir trouver une solution d’adaptation. Mais notre système nerveux a ses limites, il est parfois dérouté par le nombre croissant d’agressions et de stimuli. Il finit par ne plus donner de réponses ou donner des réponses qui n’ont pas de sens. Ce qui peut être responsable de blocages énergétiques qui peuvent entraîner des maladies difficiles à soigner, comme les maladies auto-immunes…

Il est important d’évacuer les tensions et le stress du corps avant que les dommages ne soient trop importants.

Le shiatsu vise à stimuler les défenses naturelles de l’organisme et à faire lâcher les tensions créer par le système nerveux autonome.

Catégories : Shiatsu